La presse en parle

www.rescue-sante.fr - A la découverte du Reiki - 24 mai 2016

Intervieweur: Sébastien Dematos


Nous partons à la rencontre du Reiki, cette technique de médecine douce venue du Japon au début du XXe siècle et c’est Mikao USUI qui redécouvre la technique qui consiste à une imposition énergétique. L’un des buts premier de cette médecine douce est de ramener une paix mentale et intérieure et ainsi soulager les douleurs.

Afin de mieux connaître le Reiki, nous avons interviewé Christelle Metton, praticienne et enseignante de cet art, dans le Puy-de-Dôme. Elle nous éclaire sur son métier qui est encore méconnu.

 

Christelle depuis combien de temps enseignez vous le Reiki?

Bonjour Sébastien, je suis thérapeute en soins énergétiques Reiki depuis 6 ans et j’enseigne la méthode Reiki depuis 3 ans.

 

En quoi consiste le Reiki?

Le Reiki est une méthode de soin naturel énergétique par imposition des mains.


Pour quel type de personne est destiné une séance de Reiki?

Une séance de Reiki peut profiter à toutes personnes quelque soit l’âge. Elle peut être assimilée à un moment où l’on prend du temps pour soi pour se détendre.Elle peut aussi venir s’associer à la médecine pour un meilleur bien-être du patient.

 

Quel est le déroulement d’une séance et quel résultat attendre pour les patients?

Dans un cadre aménagé, il est plutôt proposé à la personne (que l’on nomme le receveur) de s’allonger sur une table de massage.La personne reste habillée et peut être couverte si elle le souhaite pour un meilleur confort.Ensuite, le praticien ou la praticienne de reiki vient poser ses mains à différents endroits du corps de la personne en partant de la tête jusqu’aux pieds.Elle reste sur chacune des positions quelques minutes. Les mains sont seulement posées, il n’y a aucune manipulation.Le receveur peut ressentir que son corps se détend, cela entraîne une diminution des tensions et de la douleur par exemple.Les effets du Reiki influence également de façon favorable l’équilibre émotionnel et une dynamique de pensée plus positive peut aussi se mettre en place.

 

Vous êtes également enseignante de cette médecine douce, expliquer nous comment on enseigne

Être praticien(ne) Reiki, c’est accompagner avec justesse les personnes que l’on reçoit. Dans notre vocabulaire, nous sommes à ce moment là un « canal »; plus clairement un intermédiaire entre différents niveaux de forces vitales.Après quelques années de pratique, j’ai continué ma formation pour me tourner plus précisémentvers l’enseignement du Reiki pour transmettre ce savoir.

 

Jean de la Fontaine écrivait « Qui mieux que vous sait vos besoins? Apprendre à se connaître est le premier des soins. ».La méthode Reiki m’a attirée car j’avais entendu qu’elle était facile. De plus, je pouvais grâce à l’auto-traitement essayer sur moi:-) donc entrer dans une expérience véritable de validation.J’aime enseigner « le Reiki » parce je la trouve réellement simple et efficace et qu’il est important de mon point de vue que chacun puisse être autonome dans une pratique qui le mène vers plus de mieux-être. Dès le premier stage de Reiki (1er degré), la personne apprend les protocoles de séances de traitement sur soi et sur les autres. Elle est libre de proposer à son entourage proche une séance (instant de détente et de partage qui sera sans aucun doute bénéfique pour tout le monde).

 

Pratiquer le Reiki est simplement le réveil d’une ressource endormie. Je propose des modules d’enseignement qui se composent de séances d’initiation (séances énergétiques), d’éléments théoriques et de protocoles d’imposition des mains et je laisse beaucoup de place à des moments de pratique pour se familiariser avec le soin énergétique. C’est avec un enthousiasme grandissant que j’enseigne le Reiki pour que chacun puisse découvrir et expérimenter à son tour cette belle méthode.

 

Nous remercions pour cette interview Christelle Metton que vous pouvez joindre au 06 70 85 64 71 ou 04 73 83 53 47

 

et sur son site internet www.matuta.fr

 
 

Pratiques de Santé - Le journal de la médecine naturelle Hors série n°36 - Septembre 2010

 Le reiki est une technique thérapeutique d'origine japonaise basée sur la transmission d'énergie par apposition des mains. Il permet de soulager aussi bien les souffrances physiques que psychologiques. En japonais « rei » signifie espris tandis que « ki » vient du chinois « qi » et désigne l'énergie vitale présente en chaque être humain. Le Maître reiki est en fait un canal qui capte l'énergie universelle pour la transmettre au patient. Il se différencie ainsi du magnétiseur qui utilise sa propre énergie. Le père du reiki est un Japonais, le Dr Mikao Usui qui, au début du Xxème siècle, trouve des trace de cette technique ancestrale dans les sutras tibétains, les livres sacrés des bouddhistes. Très érudit, il avait non seulement fait des études de médecine et de psychologie mais était également spécialisé en théologie. Devenu moine bouddhiste, il reçoit les bases du reiki lors d'une vision en 1922, au cours d'une retraite spirituelle sur le mont Kurama-Yama au Japon. Il sait dorénavant utiliser concrètement cette technique et consacre le reste de sa vie à soigner les gens tout en transmettant son savoir à des disciples qui diffuseront après sa mort le reiki hors du Japon.

De nombreuses écoles proposent un enseignement pour apprendre à capter et donner l'énergie universelle par imposition des mains afin que chacun puisse pratiquer le reiki sur soi-même et sur les siens.

 

Santé du pied - Le magazine de la prévention n°5 - Décembre 2007/Janvier 2008

...Dans le pied, il existe plus de 7 000 terminaisons nerveuses, reliées à toutes les régions du corps par l’intermédiaire de la moelle épinière et du cerveau.

La réflexologie plantaire est ainsi connue depuis la nuit des temps, trouvant ses racines au coeur des anciennes civilisations de Chine, d’Inde et d’Egypte. C’est une des techniques de maintien de la bonne santé, de détente, de confort et de mieux-être.

C’est un moyen pratique de lutter contre le stress. Elle permet de renforcer les points faibles de l’organisme et de dégager le surplus d’énergie.

La réflexologie plantaire n’est pas un remède miracle, elle est, pour ses promoteurs, un moyen d’aider l’organisme à retrouver un équilibre.

C’est une technique manuelle douce de massage destinée à tous, utilisant ses doigts pour stimuler les zones réflexes. Par la pression, le réflexologue transmet une information à l’organisme et relance le courant énergétique.

La réflexologie assure une réelle source de bien-être, amène un état de profonde relaxation. La réflexologie élimine le stress, les tensions, assure la détente, la décontraction musculaire et mentale.

La réflexologie plantaire a un effet bénéfique sur la circulation sanguine, le relâchement des tensions, l’amélioration du sommeil…

C’est une pratique de santé utilisable en toute sécurité. Sans danger aucun, elle permet d’agir de façon préventive pour conserver la santé.

Si elle ne résout pas tous les problèmes, elle est une aide très efficace pour tous, petits et grands.

Excellent complément à la médecine traditionnelle, la réflexologie plantaire n’a pas pour but d’établir un diagnostic, de modifier un traitement médical.

Elle ne doit en aucun cas dispenser d’une consultation médicale, quelques soient les symptômes.

 

Psychologies magazine n°300 - Octobre 2010

L'ayurveda conseille aussi d'allumer le "feu"! Nommée agni, cette énergie présente dans le corps symbolise la force. C'est elle qui assure le tride ce qui doit être transformé ou rejeté. elle qui nous maintient en vie. Si sa flamme faiblit, la maladie survient. La médecine ayurvédique distingue treize agni. Capital, le feu digestif active le métabolisme et permet de digérer les émotions négatives. Avant d'équilibrer les dosha, il suffit parfois de le raviver pour retrouver sa vitalité. De sa puissance dépendent les cinq feux des éléments (celui de l'air stimule la respiration, celui de la terre, le renouvellement cellulaire...) et aussi les sept feux des dhatu qui déclenchent la chaîne de transformation du sang, des muscles, etc. Comment l'attiser? En adoptant certaines habitudes: ne pas manger la nuit, s'allonger vingt minutes sur le côté gauche après le repas, boire un verre d'eau cuivrée à jeun (garder de l'eau dans un récipient en cuivre pur toute une nuit), consommer des rondelles de gingembre frais assaisonées de citron vert et de sel de roche, ou se masser le corps cinq à trente minutes, s'offrir un massage de la plante des pieds au bol kansu.